Doit-on supprimer ses exs d'Instagram ?

Doit-on effacer son ex de sa mémoire réseau sociale ?

Lasses de débattre sur les énergies renouvelables, la hausse du chômage et le dernier épisode de Pretty Little Liars, mon amie M. et moi-même avons l’autre jour causé de la pérennité des photos de couple publiées sur les réseaux sociaux.

Ma brave amie affirmait que son ex (que l’on appellera Fumier afin de conserver au mieux son anonymat) n’avait selon elle visiblement pas tourné la page car il avait conservé sur sa page Instagram les anciens clichés d’elle datant du temps de l’amour. Étant une bonne amie (du moins aspirant à en être une) et ne désirant pas le moins du monde que M. base ses espoirs sur un élément aussi fébrile que celui-ci, je me suis empressée de lui répondre que non, conserver les souvenirs de sa précédente relation sur les réseaux sociaux ne signifiait pas (forcément) que son propriétaire n’en avait pas fait le deuil.

Au vue de l’obstination de M. qui commençait sérieusement à me courir sur le haricot avec cette histoire, j’ai jeté un coup d’œil à l’Instagram de Fumier afin de constater de mes propres yeux lesdits vestiges qui tourmentaient tant mon amie. Quelle ne fut pas ma surprise quand j’ai constaté que les maigres preuves se résumaient à quelques clichés de M. pris lors de leur road trip américain il y a quelques années de cela et non à des selfies post coït d’eux deux qui, je l’admets, auraient pu se révéler un tant soit peu gênant après coup (si vous me permettez l’expression). Quoi qu’il en soit, je n’aurais jamais autorisé M. à sortir avec un individu adeptes des selfies post coït.

Au final donc, pas de quoi fouetter un chat. Pas comme Aurélie, l’une de mes anciennes connaissances de lycée, qui se sent visiblement obligée d’officialiser la moindre de ses relations sur Facebook. Résultat ? Son lit semble avoir accueilli l’ensemble des supporters du PSG.

Seulement voilà : nos avis divergeant toujours sur la question, M. s’est empressée de me rappeler les lourds soupçons que j’avais émis lorsque j’avais réalisé que l’une de mes anciennes targets avait, lui, effacé les cinq misérables photos qu’il avait de son ex sur Instagram. Pour le coup, j’avais trouvé l’affaire super louche.

Alors que faire ? Tout conserver comme Fumier en prenant le risque de passer pour une nouille ? Faire comme Johnny Depp et updater vestige comme il l’a fait de son tatouage pour Winona ? Limiter les photos trop intimes ?

Ou bien rester célibataire, histoire de ne pas s’emmerder la vie.

Commentaire

Laisser un commentaire